• Italie, Napoli, Naples, Boetto, 2014, reportage, site, métro, fouille
  • Fouilles port antique Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli
  • Museo Napoli

Neapolis : la fouille du port antique et des embarcations

Classé dans : Sciences | 0

Le paysage côtier de Neapolis : la fouille du port antique et des embarcations.
Conférence du 19 octobre 2015.

Adele Campanelli*, Giulia Boetto**, Daniela Giampaola***.

* Surintendant, responsable de la Surintendance archéologique de la Campanie
** Chargé de recherche, Centre Camille Jullian, Aix-Marseille Université, CNRS – LabexMed – MMSH, Aix-en-Provence (France)
*** Directeur archéologue, responsable bureau archéologique du centre historique de Naples, Surintendance archéologique de la Campanie.

Les fouilles préventives réalisées à Naples à l’occasion des travaux pour la construction des lignes 1 et 6 de la Métropolitaine ont permis aux archéologues d’étudier l’évolution diachronique et spatiale du paysage côtier de la ville depuis les premiers travaux d’aménagement des fonds marins de la fin di IVe s. av. n. ère jusqu’au comblement du bassin portuaire gréco-romain à l’époque byzantine et aux transformations de ces espaces littoraux aux époques successives, médiévale et moderne.

Lors de cette conférence, les découvertes les plus récentes réalisées à Piazza Municipio sont présentées au public. L’organisation topographique du paysage côtier et du port, les premiers résultats issus des observations réalisées sur les infrastructures (quais, voirie et bâtiments fonctionnels) et sur les vestiges conservés des embarcations abandonnées à l’époque impériale dans le bassin portuaire seront traités.

Ces nouvelles épaves découvertes à Naples s’ajoutent aux vestiges des trois embarcations mises au jour lors des fouilles archéologiques de 2004. Elles représentent non seulement un témoignage remarquable de l’activité portuaire de la ville de Naples à l’époque antique, mais aussi une source archéologique de valeur inestimable permettant l’étude des caractéristiques de la construction navale locale depuis le choix du matériau-bois et la conception de la structure et des formes jusqu’aux techniques mises en œuvre par les charpentiers de marine.

 

Copyright des deux premières photos du carrousel sur les fouilles : Philippe Groscaux, photographe Centre Camille Jullian.

Les autres photos ont été prises lors de la visite du musée de Naples par l’équipage de Sillage-Odyssée.

 

Laissez un commentaire