La pêche et la ressource halieutique

 

Coordinatrice scientifique : Le Diréach Laurence 

 

Problématique

Ce périple en Méditerranée entre la côte et les îles va conduire l’odyssée à croiser des hommes et des femmes. Elle sera amenée à porter un regard sur des activités humaines sur l’eau et à terre mais aussi sur leurs impacts sur le milieu. La pêche est une activité ancestrale et vitale pour certains qui fait un trait d’union entre les rives de Méditerranée entre le large et les petits fonds. Elle a une histoire qui évolue encore aujourd’hui. C’est aussi une activité qui permettra d’investir de façon transversale des disciplines très variées depuis les sciences de la vie jusqu’aux sciences humaines.

Quelle que soit la période de navigation et son parcours l’expédition sera témoin de cette activité.

 

Méthodologie

Observer et quantifier les bateaux de pêche

Durant la navigation, les bateaux de pêche professionnelle seront recensés par catégories (chalutiers, senneurs, fileyeurs, palangriers …).

Les informations recueillies apporteront des renseignements sur la fréquentation et les activités par zone (fréquence d’observation par catégorie de bateau par zone ou au temps sur un parcours connu, à préciser).

 

Enquêtes sur les petits métiers

Les pêcheurs interrogés seront des hommes et des femmes pratiquant la pêche ou commercialisant les prises de leurs proches dans la zone depuis plusieurs années, ou des familles de pécheurs dans lesquelles il y aura eu une transmission du savoir à travers plusieurs décennies. A terre, des enquêtes seront faites auprès des pêcheurs de petits métiers à partir d’un questionnaire type permettant  par le moyen d’interviews (5 au minimum par port) de :

  • quantifier l’activité locale portant sur la connaissance du contexte local de la pêche (nb fileyeurs, nb palangriers, autres pratiques particulières au site, homme/femme pêcheur, pêche saisonnière/annuelle);
  • connaitre les captures (cibles recherchées, ce qui est le plus pêché, espèces rares, espèces inhabituelles et arrivées de nouvelles espèces?
  • Prélèvements d’échantillons sur des mérous (fragment de nageoires) pour des analyses génétiques (Matériel : alcool, tube) La même chose pourrait être faite sur le corb dont on sait peu de choses.
  • perception et évolution (évolution des conditions de travail, évolution des pratiques, évolution des captures), évolution des prises en quantité et en espèces, comment a évolué la quantité pêchée (poids des prises individuelles et globales. En se servant des archives photographiques familiales peut-on estimer l’évolution de la taille des prises sur (une, deux, trois, quatre générations);
  • y-a-t-il eu apparition /disparition d’espèces (de nouvelles espèces sont apparues (espèces introduites ou à affinité chaude), est-ce que des espèces sont en régression ou quasi absentes par rapport au passé?

 

 Paroles de pêcheurs et de pêcheuses

Le but est de donner la parole à ceux qui ont une connaissance de terrain sur la ressource : « Quelles mesures doivent être prises pour une pêche durable localement ? ».

Le moyen : une vidéo flash de 2 min. La personne s’exprime librement sur ce qu’elle souhaiterait à propos de la pêche en Méditerranée, de l’environnement marin, de ses captures et de sa commercialisation.

 

Résultats

Le protocole sera appliqué à l’identique dans chaque port et dans chaque point d’atterrage ou de navigation et mettra en relief ce qui est commun et ce qui est différent tout au long des 3 ans de campagne. L’Odyssée permettra d’identifier et de décrire l’évolution de la pêche en Méditerranée grâce aux connaissances et expériences de terrains  des acteurs la mer.

Ces actions permettront de contribuer à une volonté commune de développement durable en Méditerranée et à sensibiliser le grand public mais aussi les décideurs aux problématiques de la pêche.


Laissez un commentaire