Témoignage d’un patrimoine commun, 

les « enquêtes collectes »

 

Coordinateur scientifique : Edouard de Laubrie 
Personnes impliquées : service des conservateurs du patrimoine du MuCEM

 

Problématique

Construire une connaissance et une mémoire partagée avec les acteurs rencontrés sur les terrains d’étude : des imaginaires aux manières de vivre en Méditerranée, et d’en vivre, les entretiens recueillis associés aux objets qui les matérialisent sont autant de témoignages conservés pour être transmis au public et aux générations futures. Le MuCEM souhaiterait que, dans le cadre du projet « Sillage », une documentation et une collecte d’objets de pêche puissent être constituées par les partenaires du projet afin d’enrichir le fonds de collections du Musée. En effet, le fond de collection sur la pêche en Méditerranée est encore très lacunaire.

La thématique sera étendue dans un second temps, et selon les mêmes méthodes, à la thématique du corail, thème à travers lequel aborder de manière transversale les différents pôles de collections du musée (techniques, artisanat, commercialisation, croyances etc..).


Méthodologie

Ce projet constitue donc une merveilleuse occasion d’enrichir les collections par une collecte contemporaine des pratiques de pêche en Méditerranée sous la forme d’acquisition d’engins de pêche en usage aujourd’hui mais aussi sous la forme de portraits de pêcheurs ou de pêcheuses qui peuvent à cette occasion exprimer leur point de vue sur leurs pratiques et sur les enjeux actuels liés à cette activité. Toutes sortes de pratiques de pêche actuelles pourront être abordées, depuis celles en usage dans l’Antiquité jusqu’aux plus contemporaines utilisant les matériaux et les technologies les plus actuelles. Les enquêtes aborderont aussi les activités qui sont indirectement liées au travail de la pêche, comme l’entretien du matériel de pêche et des bateaux à quai, ou encore l’écoulement des produits de la pêche.


Résultats attendus

Cette importante collecte, matérielle (engins de pêche) et immatérielle (photographies, films, enregistrements sonores), sera cohérente dans le temps et dans l’espace; elle pourra constituer un fonds de référence, accompagnée de toute la collecte scientifique sur les ressources halieutiques en Méditerranée. Ainsi, une partie de la mémoire de cette épopée pourrait-elle être conservée par le MuCEM pour les générations futures et servir de ressources pour des expositions et des publications sur la pêche en Méditerranée.

Laissez un commentaire