Approche intégrée des relations « hommes-milieux » en littoral méditerranéen

Connaissances scientifiques, expériences ordinaires et métiers de la mer

Une expédition maritime aujourd’hui en Méditerranée ? Oui, car il reste des choses à découvrir et à mettre en partage : des connaissances et des scenarii pour faire face à des problèmes qui échoient à plusieurs sociétés réunies par une communauté de destin en Méditerranée. Aborder la Méditerranée à travers une expédition maritime, c’est se doter d’une perspective, rarement adoptée, qui permet d’envisager l’espace méditerranéen comme un tout, par delà ses divisions en Etats-nations, sans nier sa diversité interne. Pour contribuer à cette tâche de connaissance et de partage, l’expédition Sillage entend contribuer à un état des lieux des relations d’interdépendance « hommes-milieux ». De quelles connaissances dispose-t-on actuellement à propos de ces relations dans le ou les biomes méditerranéens ? Quelles connaissances devrait-on acquérir ?

Dans cette optique, l’expédition sera particulièrement attentive aux mots et aux pratiques, individuelles et collectives, qui témoignent d’un « attachement » des individus et des sociétés sur le temps long. Cela implique l’étude des perceptions et des représentations du « risque environnemental » (érosion des côtes, changement climatique, risque sismique, ressource en eau, pollution de l’eau, de la terre et de l’air, gestion des déchets, etc.), des impacts anthropiques sur « la nature » et des moyens de remédier à leurs incidences négatives ; étude du rapport « sensible », esthétique, au paysage dans des littoraux parfois très dégradés ; études des moyens mis en œuvre par les individus et les sociétés pour y faire face : parcs marins, zones protégées, valorisation des ressources naturelles selon l’approche des services éco-systémiques, etc. ; identification des formes de mobilisation locales et transnationales : pratiques de sciences citoyennes, démocratie participative, protestation, etc. ; identification des conflits d’usage et d’usagers.

L’expédition propose de concentrer ses travaux, sur une durée de 3 ans, sur les espaces littoraux, qui constituent des zones cruciales d’urbanisation, des espaces souvent considérés comme déjà saturés, ou très denses, du point de vue de la démographie et de l’activité économique.

Le bateau sera utilisé comme un laboratoire embarqué et un outil pour mettre en partage, au fil des archipels insulaires et des grandes villes de Méditerranée, les connaissances scientifiques et vernaculaires de ces interdépendances. Par « vernaculaire », nous entendons ici les connaissances issues des pratiques quotidiennes liées au littoral, relatives à un métier ou non. Aussi le projet est’il pluridisciplinaire.

Marie Gaille, Directrice de recherche en philosophie, CNRS.


 

Objectifs 

  • Développer les démarches interdisciplinaires (sciences de la vie, écologie, sciences humaines et sociales).
  • Émergence de programmes scientifiques transversaux à l’échelle de la Méditerranée.
  • Articuler la connaissance scientifique et le questionnement issu de la société.
  • Tisser des liens entre les acteurs, les gestionnaires et les scientifiques méditerranéens pour envisager ensemble des pistes de développement durable pour la Méditerranée.
  • Organisation d’un colloque en fin de projet : retours d’expériences interdisciplinaires sur trois ans de campagnes méditerranéennes


Comité de Pilotage

Des spécialistes impliqués pour garantir la réussite du projet

Histoire : Brigitte Marin, historienne et directrice de la MMSH et de LabexMed (A*MIDEX)

Ecologie : Thierry Tatoni, écologue et directeur de l’IMBE (OSU-Institut Pythéas)

Géoscience : Joel Guiot, directeur d’OT-Med (A*MIDEX)

Géographie : Nathalie Bernardie, professeure, Université de Limoges, UMR Géolab

Littoral : Fabrice Bernard, délégué Europe et international au Conservatoire du littoral

Biologie marine et pêche : Laurence Le Diréach, chargée de recherche, GIS Posidonie

 

Comité de valorisation et organisation

Conception du projet et coordination : Nathalie Ille

Conseil en conception de projet : Béatrice de Gaulejac, océanologue

Education à l’environnement : Cécile Régnier, directrice du centre pédagogique de la mer à Marseille

Médiation: Solène Basthard-Bogain, directrice adjointe Septentrion environnement

Valorisation scientifique : Thierry Botti, OSU-Institut Pythéas; Sylvie Laurens-Aubry, MMSH

Culture et patrimoine, MuCEM : Aude Fanlo, Yolande Padilla

 

Les Partenaires scientifiques

Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

OSU Institut Pythéas

L’Institut Méditerranéen de la Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE, UMR Université Aix Marseille / CNRS 7263 / IRD 237 / Avignon Université)

GIS Posidonie

LabexMed - Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée

OT-Med (Objectif Terre - Bassin Méditerranéen)

 Le Conservatoire du littoral

MuCEM

Septentrion Environnement

Ecocean

One Response

  1. […] « Sillage » est une expédition en Méditerranée qui réunit plusieurs spécialistes en écologie, en biologie marine et en sciences humaines et sociales pour croiser différents regards disciplinaires sur les territoires et les sociétés littorales. Elle éclairera les relations entre les hommes et ce milieu vulnérable, s’interrogera sur les enjeux des aménagements et de la gestion du littoral comme sur ceux de la protection de ses patrimoines, matériels et culturels. Petites îles et grandes villes, qui caractérisent singulièrement la Méditerranée au cours de son histoire, seront les lieux d’observation de ce milieu complexe. http://www.sillage-odyssee.fr/expedition-scientifique/ […]

Laissez un commentaire