Escale à Naples (III) : accueil du public

« Futuro Remoto ». Information, sensibilisation, animation vers le public.

Un article de Sylvie Laurens et Cécile Régnier.

 

Dimanche 18, fin d’après-midi, tandis que dans les rues de la grande ville se poursuivent les enquêtes, Sillage-Odyssée, partenaire du festival « Futuro Remoto » (30 000 visiteurs dès les deux premiers jours…), est présent dans un double stand sous l’immense bulle bleue du pavillon « Mare ». Sabine, artiste embarquée à bord depuis le début de l’Odyssée, anime ce stand créatif destiné aux plus jeunes. La voile peinte par les petits napolitains viendra rejoindre celles réalisées plus tôt au cours des précédentes escales et contribuera à orner, au retour de l’expédition, une petite flotte d’optimists, qui reflétera l’extraordinaire variété des regards enfantins sur leur littoral, leur mer, leur faune et leur flore, de Marseille à Naples en passant par les petites îles. Le « Coffre de la mer », création du Réseau Mer de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur partenaire de l’expédition, est présenté par Cécile, et compléte le dispositif pédagogique de sensibilisation du public à la biodiversité.

Ces mêmes activités sont proposées le lundi 19 octobre à une classe primaire du lycée français, ainsi que la visite du catamaran aux classes du Liceo Fortunato. Au total, le catamaran et son équipage recevront à Naples 220 élèves. Une initiative rendue possible grâce au partenariat avec l’Institut français et l’implication de Christophe Chillio, Atttaché de coopération pour le français.
Ce même jour à 11h, à l’Accademia delle belle Arti et dans le cadre du partenariat avec « Futuro Remoto », le grand public est invité à écouter une conférence consacrée aux fouilles du port et à la découvertes des navires antiques : « Il paesaggio costiero di Neapolis : lo scavo dell’antico porto e delle barche ». Une conférence de A. Campanelli (sop. Archeologia della Campania), D. Giampaola (Isp. Sop. A. della Campania) et G. Boetto (CCJ, MMSH).

Les activités pédagogiques se poursuivent le mardi 20 au matin, et l’après-midi se tient, à l’Institut français, une rencontre scientifique sur « Les patrimoines littoraux face aux risques », organisée par le Centre Jean Bérard (USR 3133, CNRS – Ecole française de Rome), le Consulat général de France à Naples et l’Institut français, la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, en collaboration avec la Surintendance archéologique de la Campanie, la Surintendance archéologique de Pompéi, le Conservatoire du Littoral et l’Istituto di studi sulle società del Mediterraneo (ISSM,CNR). Un thème particulièrement adapté à la côte napolitaine, soumise à des risques géologiques et écologiques multiples, sur la longue durée de l’histoire de son anthropisation. La table ronde aborde les questions complexes des formes de gestion et de protection des patrimoines littoraux (archéologiques, naturels, environnementaux).

Mercredi 21 : avitaillement du bateau, travail personnel de l’équipage, cocktail de départ au Consulat.

Jeudi 22 octobre, 9h : dernière photo sur le quai avec le Commandant Marcello de Bonis qui a été un hôte très dévoué et sympathique et nous faisons cap sur Capri.

Nous remercions vivement l’ensemble des partenaires et des contributeurs, grâce auxquels le programme de l’escale s’est déroulé dans les meilleures conditions. Des documentaires vidéo et des textes scientifiques seront mis en ligne ultérieurement pour approfondir les différents sujets traités.

 

Laissez un commentaire